| Centre
Paris-Saclay
| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST
Univ. Paris-Saclay
Interaction laser-matière
Les activités de recherche de l’IRAMIS sur l’interaction laser-matière concernent des aspects aussi bien physiques que chimiques. Les programmes de recherche s'étendent des systèmes atomiques et moléculaires simples aux systèmes moléculaires et biomoléculaires complexes, jusqu'aux solides et aux plasmas.
L'étude de la réactivité chimique ou de la conformation moléculaire est ici abordée d'un point de vue spectroscopique (IR et UV). Elle est complétée par des études temporelles de type pompe-sonde permettant d'étudier la succession des états intermédiaires et les mécanismes réactionnels.
L’IRAMIS est un acteur important du "Pôle laser" dans le périmètre de l’université Paris Saclay : il coordonne la plateforme ATTOLAB, destinée aux études interdisciplinaires de dynamique ultra-rapide aux échelles de temps femtoseconde et attoseconde dans les systèmes en phase gazeuse, condensée et plasma. Et il héberge le Centre Interdisciplinaire pour la Lumière Extrême (Equipex CILEX, incluant le laser APOLLON 10 PW), destiné à l'étude du comportement de la matière dans un régime d'interaction ultra-relativiste jusqu'alors inexploré.
 
#2349 - Màj : 10/10/2018
 

While the pulse durations of infrared lasers are reaching the fundamental limitation imposed by the duration of the optical cycle (a few femtoseconds), High-order Harmonic Generation has recently opened a new field by accessing the attosecond regime (1as = 10-18 s).

HHG spectra are made of lines corresponding to the odd multiples of the fundamental laser frequency, and can cover a very broad spectral range, from visible light to soft X-rays. If these harmonics are phase locked, then the corresponding temporal profile is a train of attosecond pulses separated by half the laser period, whose duration decreases as the number of combined harmonics increases. The first experimental demonstration of attosecond pulses was performed in 2001 by the attophysics group in collaboration with the Laboratoire d’Optique Appliquée (Palaiseau) and FOM institute (The Netherlands) using the RABBITT technique [1]. We measured a train of 250 as pulses, corresponding to the superposition of five consecutive harmonics. In 2003 we extended this study by measuring the relative phases of the high harmonics over a broad spectral range [2]. This uncovered for the first time the presence of an intrinsic chirp of the attosecond emission.

Currently our activity is aiming at further developing these attosecond sources and at exploring the new physics they make accessible (see below). In-house theoretical studies provide support on these topics, using and developing 3D propagation codes in combination with Strong Field Approximation microscopic response. Further support is provided through external collaborations with theoretical groups in, e.g. Paris (LCPMR), or Madrid (UAM). 

[1] P.-M. Paul et al., Observation of a train of attosecond pulses from high harmonic generation, Science, 292, 1689 (2001).
[2] Y. Mairesse et al.  Attosecond synchronization of high-harmonic soft X-rays, Science, 302, 1540 (2003)

 

La thématique "Matière sous conditions extrêmes" réunit trois groupes de recherche du LIDyL :

 

Attophysique

Le groupe ATTO étudie la production par génération d'harmoniques d'ordre élevé dans un gaz d'impulsions de lumière dans l'extrême UV (10-100nm), de durée ultra-brève, typiquement une centaine d'attosecondes (1as=10-18s).......

♦ Contact : Pascal Salières.

 

Physique à Haute Intensité

Le groupe PHI étudie la physique de l'interaction laser-matière en régime ultra-relativiste et à ultra-haut contraste .....

♦ Contact : Sandrine Dobosz-Dufrenoy.

 

Matière à Haute Densité d'Energie

Le groupe MHDE s'intéresse aux propriétés électroniques et radiatives (émissivité, opacité, ...) des plasmas denses et chauds .....

♦ Contact : Thomas Blensky.

Les recherches sur les matériaux pour l'optique et les lasers couvrent un large domaine allant de la croissance et l'étude de cristaux massifs pour des dispositifs photoniques, des caractérisations spectroscopiques expérimentales et théoriques des matériaux et la réalisation de dispositifs laser et électroluminescents. Les compétences des équipes du CIMAP :

sont complémentaires et de nombreuses collaborations existent entre les 3 groupes.

Leur activité porte sur :

Une réaction chimique dépend non seulement des atomes et des molécules mises en jeu mais aussi de leur environnement à courte distance. Comprendre le déroulement d'une réaction chimique demande ainsi une approche fondamentale prenant en compte à la fois ses aspects temporels et spatiaux. L’IRAMIS met donc en œuvre tout un ensemble de spectroscopies résolues en temps de la femtoseconde à la milliseconde avec des lasers pour étudier la dynamique de systèmes moléculaires, allant de biomolécules telles que l’ADN à des molécules chromophores pour le photovoltaïque.

Différentes problématique sont étudiées. En particulier des études conformatio-sélectives sont abordés par une double approche expérience – théorie avec des simulations de chimie quantique. Des systèmes plus complexes hors équilibre, isolés en phase gazeuse ou liés à des agrégats, sont étudiés dans le but d’identifier et de modéliser les forces qui pilotent leur dynamique réactionnelle.

 

Retour en haut